Éditions John Doe

Le jeu de rôle est mort
mais personne n'est venu réclamer le corps

Courrier des Légistes n°10

Derriere la porte du frigo

8 mars 2015

Édito

Americana, le jeu-campagne d’Yno, fait un très bon départ en boutiques et plusieurs d’entre elles ont dû réassortir après que les exemplaires commandés aient été tous vendus ! Nous vous remercions chaleureusement de cette marque de confiance. A vrai dire, nous avions un peu peur que durant notre longue absence des rayonnages, vous nous aillez oublié. Nous sommes rassurés !

Toux ceux qui ont eu entre les mains Americana le savent : c’est la petite surprise que nous vous réservions et qui n’avait volontairement pas été annoncée avant. Le Rêve Américain va venir très prochainement s’adjoindre à Americana. Bien sûr c’est un écran. Mais c’est loin d’être seulement un écran. C’est aussi un très long scénario, jouable avec OU sans le livre de base, où l’on interprète des personnages différents de ceux du burst. Le Rêve Américain est bouclé et part en prod cette semaine ! On vous en parle plus précisément ci dessous. Egalement dans ce courrier, des précisions sur la page d’Avancement maintenant disponible sur notre site…

Americana : Le Rêve Américain
(écran + scénario)

Si Americana : le rêve américain est un écran… ce n’est pas « juste un écran ».

C’est un écran accompagné d’une vraie proposition de jeu en soit : un livret de 48 pages composé d’un court ensemble de règles pour créer un Faucheux, d’une feuille de personnage spécifique et d’un énorme scénario (entre 12 et 20 heures de jeu) réservé à des joueurs (très) matures et à un meneur expérimenté.

Spin-off

Le rêve américain ne contient pas de scénario supplémentaire pour le syndrome de Babylone. Par contre, le scénario se déroule dans le même univers et propose une historie « dérivée », avec des personnages croisés durant le Burst. Car dans Americana : le rêve américain, les joueurs incarnent des Faucheux, les hommes de main d’une étrange organisation mafieuse, fils de la Veuve Noire, croque-mitaines et bras armés.

Inspiré par les films Casino, The Chaser, Heartless et Lord of Illusions, le jeu vidéo Hotline Miami, les clips et la musique du groupe Tool, Americana : le rêve américain est une plongée dans un Las Vegas interlope, étrange et halluciné.

Stand-alone

« Americana : le rêve américain » peut être acheté, lu et joué sans avoir acheté, lu et joué « Americana : le syndrome de Babylone » : il contient tout pour jouer et peut être utilisé avec ou indépendamment !

AME_ECRAN_pers+plat

On en est où ?

Notre site a légèrement évolué. Dorénavant, vous pourrez visualiser la progression des projets dans la page dédiée : Avancement. Les projets y sont listés selon plusieurs niveaux d’avancement :

  • « Vient de paraître » concerne les projets disponibles en boutiques. C’est le cas d’Americana
  • « En cours de production » signifie que le jeu est parti chez l’imprimeur.
  • « En cours de réalisation » indique que le texte est figé et validé, et que le jeu se fait une beauté au niveau des illustrations et de la maquette
  • Enfin, « en cours de rédaction » indique tous les projets qui sont en développement mais pas encore bouclés.

Quelques précisions s’imposent : seuls les projets listés sur cette page sont « officiellement » validés par les éditions John Doe. Il peut courir des rumeurs sur d’autres projets mais ceux listés ici sont sûrs, vous pouvez compter dessus. Par ailleurs, nous nous efforçons de mettre des dates quand c’est possible mais celles-ci ne sont pas gravées dans le marbre. Un jeu sort quand il est fini, c’est à dire qu’il correspond à ce que nous voulions. Dans les catégories « en cours de réalisation » ou « en cours de rédaction », pas de hiérarchie entre les projets.

Enfin, vous le voyez, aucun projet n’a été abandonné, même les plus en retards. C’est notre engagement, notre façon de respecter nos lecteurs même s’ils ont eu le sentiment d’être parfois oubliés.

Emmanuel