Courrier des Légistes n°8

Édito

Chers amis, bonjour

Nous avons mis du temps à écrire ce Cour­rier des Légistes. Que vous dire, com­ment vous le dire ? Natu­rel­le­ment, l’effroyable actua­lité et la tris­tesse infi­nie qui en résulte ont brisé l’élan que la sym­bo­lique d’une nou­velle année entraîne. Nous ne pou­vons que joindre à celles de la nation réunie nos pen­sées à toutes les vic­times et nos sin­cères condo­léances aux familles, aux amis effondrés.

A vous tous, lec­teurs et amis, à vos familles et à tous ceux qui comptent pour vous, nous sou­hai­tons une heu­reuse année 2015. Qu’elle soit douce, pour­voyeuse de santé et d’amour. Que la ten­dresse en soit le mot d’ordre, tant elle se fait rare dans un monde rugueux, triste et révol­tant. Pen­sons aux autres, pre­nons de leurs nou­velles, chouchoutons-nous, n’hésitons jamais à nous réunir, à boire un verre entre amis, à par­ta­ger une table bien gar­nie, à expri­mer nos sen­ti­ments. Car rien ne tue plus que le silence. Res­tons forts et unis, fiers de nos idéaux de par­tage, de tolé­rance, de liberté, de fraternité.

En un mot, soyons heu­reux. Enfin, conti­nuons à rêver.

Conti­nuer la lec­ture